Tai chi chuan - historique

Google+

HISTORIQUE DU TAI CHI CHUAN

 

Le Tai chi chuan, aussi nommé Taijiquan est une des plus importantes forme d'art martial et une technique bénéfique pour la santé.

Il y a de nombreux styles de Taijiquan de nos jours, tous nommés d'après les familles dont ils sont issus. Certains sont très connue comme les styles Chen, Yang, Wu, Sun Hao et d'autres moins. Le Taijiquan se classe comme une des plus anciennes pratiques "documentée" d'art martial, datant de plus de 1500 ans.


Le Taijiquan actuel est apparu lors de la dynastie Yuan (1271-1368) crée par Zhang San-Feng qui l'étudia auprès du prêtre Taoiste Huo Long Zhen Ren.

Zhang avait besoin d’un style de self-défense pour se protéger durant ses voyages à travers la Chine. Ayant 70 ans, il avait besoin de techniques lui permettant de contrer des adversaires plus jeunes et plus forts. La solution se base sur 4 principes de base: utiliser le calme contre l'action, le souple contre le dur, le lent contre le rapide, un contre tous. Zhang disait que si un combat ne contenait pas ses 4 principes, ce ne pouvait être du Taijiquan.

 

Wang Zong-Yue, un étudiant d'un étudiant de Zhang San-Feng, fut un expert en Taijiquan et ecrivit énormément sur la théory du Taijiquan. Le style du nord fut défini par Jiang Fa durant la dynastie Qing (1662-1722). Jiang Fa se rendit au village de la famille Chen (Chen Jia go) pour rendre visite à sa mère dans le Hunan. Un Homme nommé Chen Chang-Xing, après un coute confrontation avec Jiang Fa lui demanda de devenir son élève. Chen Chang-Xing combina ensuite ses propres techniques familiales (Pow Chui – Point cannon), de type Shaolin, avec ses techniques de Taijiquan.

Yang Lu-Chan, un homme ayant des maux d'estomacs, étudia le Taijiquan auprès de Chen Chang-Xing a des fins thérapeutiques. Etudiant durant de nombreuses années, il déchiffra de nombreux secrets du Taijiquan. A la fin de ses études il retourna chez lui,a la province de Hebei, et enseigna à ses deux enfants Yang Ban-Hou and Yang Jiang-Hou ainsi qu'à de nombreux autres élèves. Yang Jiang-Hou eu deux fils dont Yang Shou-Hou, l'ainé, qui appris toutes les techniques et secrets de famille de son père et de son oncle, Yang Cheng-Fu, le benjamin, appris le Taijiquan auprès de son père et de son grand frère.

 

Yang Cheng-Fu et son élève, Chen Wei-Ming sont tous deux célèbres pour avoir répandu le Taijiquan à travers toute la Chine.

 


* Pour plus d' informations sur le Taijiquan, le livre Tai Chi Chuan's-Internal Secrets par le Grand Maitre Doc-Fai Wong et le Sifu Jane Hallander et publié chez Unique Publications.

Yang Lu-Chan


Yang Jiang-Hou


 

Yang Cheng-Fu


^ retour haut de page ^